Désamiantage - Méthodologie

Plan de Retrait

Le plan de retrait est le document obligatoire permettant de réaliser un chantier de désamiantage. Il est créé et diffusé par l'entreprise afin de présenter la méthodologie de travail mis en œuvre pour assurer la sécurité et le respect de l'environnement.

Le plan de retrait est diffusé au minimum 1 mois avant le début des travaux auprès des organismes officiels de prévention :

  • L'inspection du travail
  • La Carsat
  • L'OPPBTP
  • La Médecine du travail
  • L’Organisme certificateur en charge du suivi de la certification de l’entreprise

En l'absence d'observations ou de remarques pendant le mois précédent le démarrage des travaux, l'entreprise est autorisée (par non opposition tacite) à mettre en place son chantier et débuter le retrait des matériaux pouvant contenir de l’amiante. La rédaction du plan de retrait est sous la responsabilité de l'entreprise de travaux.

image028A SAVOIR : Le plan de retrait de matériaux amiantés ne pourra en aucun cas être envoyé aux organismes officiels de prévention avant réalisation (à la charge du maitre d’ouvrage) d’un diagnostic avant travaux ou démolition, effectué par un prestataire qualifié.

Analyses

Les travaux de désamiantage ne doivent avoir aucun impact sur l'environnement atmosphérique du chantier ou sur les rejets d'eau générés lors des opérations de retrait d'amiante ou de décontamination. Pour contrôler la maîtrise de ses procédés, l'entreprise met en place, sur chaque chantier, une campagne de prélèvements et d'analyses permettant de garantir une surveillance régulière de ses empoussièrements.

Les analyses sur chantier sont de plusieurs types :

  • Analyses atmosphériques en microscopie électronique à transmission analytique (META) pour les tests libératoires et de restitution, ainsi que pour les analyses environnementales le plus souvent
  • Analyses des matières en suspension (MES) dans les rejets d'eau

En dehors des prélèvements et analyses de l'air et de l'eau, l'entreprise procède à de nombreux autocontrôles. L'ensemble des analyses et contrôles réalisés sont tenus à disposition des organismes de contrôles et des visiteurs au sein du registre de chantier, tenu par le chef de chantier. Les prélèvements et analyses de chantier sont réalisés par un laboratoire indépendant accrédité par le COFRAC.

L'intervention

Le retrait de matériaux amiantés est réalisé selon la réglementation en vigueur, les zones dépolluées devront être inoccupés ainsi que laissées « libre ». Dans le cas contraire, s’il y a impossibilité de vider la zone à traiter, une peau de propreté sera disposée sur les éléments à protéger.

La zone de travail sera balisée et interdite d’accès à toutes personnes étrangères à la société. A l’intérieur de cette zone, sera présent le bungalow de décontamination et le bureau de l’encadrant de chantier. Une zone déchet sera également mise en place de manière à pouvoir stocker les déchets en cours de travaux avant leur envoi en centre de traitement.

La présence d’un point d’eau et d’un branchement électrique est impérative lors de chacune de nos interventions.

La méthodologie de dépose est définie pendant l’étude du chantier, elle correspond à des processus inhérents à l’entreprise ayant été éprouvé sur différent chantier auparavant et modifiés au besoin.

La Gestion Des Déchets

La gestion des déchets issus des chantiers de désamiantage est un élément essentiel, de par la rigueur exigée par la traçabilité des évacuations vers les centres de traitement et la responsabilité de la maîtrise d'ouvrage vis à vis de ses déchets. Le conditionnement, le chargement, le transport et le traitement des déchets obéissent à des réglementations et des procédures strictes, et sont soumis au contrôle d'un conseiller à la sécurité pour le transport des matières dangereuses.

Les déchets amiantés peuvent être dirigés vers plusieurs filières d'élimination, selon leur nature :

  • Les déchets amiantés liés et intègres tels que les plaques de fibrociment peuvent être évacués vers certains centres ISDND (Installation de stockage des déchets non dangereux)
  • Les déchets amiantés non liés ainsi que tous les consommables et EPI contaminés sont évacués vers un centre ISDD (Installation de stockage des déchets dangereux)

image028A SAVOIR: Les déchets amiante, même une fois évacués, reste à la charge du client. Un seul procédé permet de détruire l’amiante : L’INERTAGE. A l’aide d’une torche à plasma, il s’agit de chauffer l’amiante à une température avoisinant les 1600°c permettant ainsi de la vitrifier, la rendant inoffensive. Pour plus d’informations : http://www.inertam.com

image030image032

Liens Utiles